Mardi 11 janvier 2022         Météo lors de la visite : 13 ° / Soleil

DEUXIÈME NOURRISSEMENT

Deuxième nourissement au candi


Qu’est-ce que le nourrissement des abeilles ?

Le nourrissement est un terme désignant le fait de nourrir artificiellement ses abeilles afin d’optimiser leur production. En hiver, cela leur permet d’éviter les carences en protéines lorsque le pollen se fait rare.

Quand nourrir ses abeilles ?

Le berger des abeilles décèle le moment opportun pour nourrir la colonie. En effet, trop nourrir ses abeilles peut être mauvais pour votre récolte : la colonie risque de grossir trop vite et d’essaimer (se dédoubler) ce qui ne ferait qu'affaiblir la colonie.

Certaines périodes sont plus propices que d’autres au nourrissement de vos abeilles. Ainsi, le premier de la saison pourra être effectué en fin d’été, à la mi-août.

On favorisera de la sorte la ponte de la reine afin d’obtenir une population d’abeilles d’hiver viable, un nombre d'abeilles suffisant qui permettra à la ruche de se maintenir au chaud tout l'hiver.

Attention cependant, si de petites miellées tardives surviennent, ce nourrissement s’avérera inutile, car les abeilles auront suffisamment de provisions. C'est à l'apiculteur d'estimer leur besoin durant cette période.

On compte donc trois nourrissements principaux :

·       Le nourrissement d'hiver qui sera effectué avec un pain de candi, riche en protéine et en sucre. Cet apport évite une humidité stagnante dans la ruche contrairement au sirop de nourrissement (utilisé quand la température est beaucoup plus clémente). On ne le répétera jamais assez, mais l'humidité est un des pires ennemis des abeilles durant la période hivernale.

·       Le nourrissement de stimulation : il doit être fait au bon moment également car un apport nutritionnel fait trop tôt dans la saison aurait pour conséquence de faire grossir la colonie mais celle-ci ayant peu de nourriture à l'extérieur (fleurs, nectars, pollens...), cela conduirait à affamer les abeilles.

·       Le nourrissement de secours : nous y avons eu recours à ce nourrissement cette année comme

Beaucoup d'apiculteurs. La météo changeante avec beaucoup de pluie, les abeilles ne peuvent pas sortir et ne peuvent donc pas remplir leur réserve. Si le mauvais temps continue sur plusieurs jours, les réserves se vident et l'apiculteur doit complémenter. Il va de soi qu'une colonie qui n'a pas assez de réserve ne sera pas à même de produire du miel. C'est pour cela que nous nous engageons à prélever que ce qui n'est pas vital aux abeilles et seulement le surplus.

 

Le miel, Le sirop de sucre, Le candi (sirop de sucre très concentré et cristallisé)

Ces produits peuvent être plus ou moins utilisés selon les périodes : on privilégiera ainsi le sirop en été et le candi en hiver. Attention au miel cependant, car il présente certains inconvénients : il peut transmettre des maladies, ou fermenter, en particulier si on l’allonge d’eau. De plus, il peut cristalliser, ce qui rendra l’absorption par les abeilles plus laborieuse. Enfin, cela pourrait amener d’autres colonies d’abeilles à piller votre ruche.

Le nourrissement est donc un volet très important dans le monde de l'apiculture et il faut absolument en connaître tous les secrets (malgré notre expérience, on en apprend toujours) avant de se lancer dans un projet apicole.